Textes parus dans les actes du séminaire de 2007 à 2017

 

– 13 –

2007 – 2008 L’AMER CORPS

UNE LECTURE DE

LE SINTHOME (1975-1976)

L’INSU QUE SAIT DE L’UNE BÉVUE S’AILE À MOURRE (1976-1977)

 
CORPS CHAIR ÂME ET PSYCHANALYSE
Jean-Louis RINALDINI
 
CORPS ET LANGAGE
Dominique LUCAS DE PESLOUAN
 
CORPS-ESPACE DE PLONGÉE
Catherine FAVA-DAUVERGNE
 
DE LA SUBJECTIVATION DU CORPS
Jean-Paul HILTENBRAND
 
D’UN CORPS INTROU (V)ABLE
Stoïan STOÏANOFF
 
HYPOCONDRIE, HYPERCONDRIE
François MILBERT
 
INTRODUCTION AU SÉMINAIRE XXIII LE SINTHOME
Jocelyne GUIGNARD
 
“J’AI LE CORPS QUI PARLE”: REFUS DU FÉMININ CHEZ UNE JEUNE FEMME BOULIMIQUE
Delphine SCOTTO DI VETTIMO
 
LA DEUXIÈME NAISSANCE OU COMMENT LES PROCESSUS IDENTIFICATOIRES ASSURENT UN MARQUAGE VITAL DU CORPS PREMIER
Elisabeth GODART Jean-Pierre BENARD
 
LA PULSION, ENTRE INCARNATION ET ANNONCIATION
Frédéric VINOT
 
LE CORPS DANS L’ART
France DELVILLE Simonne HENRY VALMORE
 
LE CORPS DE LA LETTRE  UNE LECTURE DU SÉMINAIRE LE SINTHOME
Elisabeth BLANC
 
LE CORPS DU PÈRE
Georges FROCCIA
 
LE CORPS EN EXPANSION
Houchang GUILYARDI
 
LE CORPS, UN OBJET ENCOMBRANT
Magali BONHOMME
 
LE CORPS, ÇA DANSE
Marie-Odile FIEVET CATTUTI
 
LE PLI CENTRAL DE LA VIERGE
Daniel CASSINI Georges SAMMUT
 
LE SAVOIR DANS LE RÉEL
Alain DIDIER-WEILL
 
LES CORPS MALADES DU SIGNIFIANT
Claudine HUNAULT Roland MEYER
 
L’ÉNIGME DE TOUTE IMAGE
Jean CHARMOILLE
 
QUAND L’ESPRIT VIENT AUX CORPS : UNE THÉMATIQUE ET DES ENJEUX DÉCISIFS DANS LES SÉMINAIRES XXIII, « LE SINTHOME » (1975-1976) ET XXIV, « L’INSU QUE C’EST DE L’UNE BÉVUE S’AILE À MOURRE» (1976-1977)
Elisabeth DE FRANCESCHI
 
QU’EST-CE QU’UN CORPS POUR LA PSYCHANALYSE ?
Jean-Jacques TISZLER

– 14 –

2008 – 2009 LE TEMPS ET LA PSYCHANALYSE

UNE LECTURE DE

LA TOPOLOGIE ET LE TEMPS (1978-1979)

suivi de

MÉDÉE

Colloque art et psychanalyse

4ème rencontre de saint-paul

(31 juillet 2009)

 
24 H CHRONO OU LE RÉEL REVISITÉ
France DELVILLE
 
AU TEMPS POUR MOI, AUTANT POUR MOI
THIERRY BISSON
 
CE QUI S’ÉCRIT À L’INFINI
JEAN-LOUIS RINALDINI
 
I X T = CTE
ROLAND MEYER
 
LA FIN ET ALORS… ?
GEORGES FROCCIA
 
LA TOPOLOGIE ET LE TEMPS
MARC DARMON
 
LACANTOR : L’INFINI TURBULENT
DANIEL CASSINI
 
LE GAIN DE LA PSYCHANALYSE EST-IL UN GRAIN DE TEMPS, L’OBJET « A » EN « – »?
PAUL POGGI OLIVIER LENOIR
 
LE SINTHOME ET LE TEMPS. LE RÉEL ORIENTÉ
ALAIN DIDIER-WEILL
 
“LE TEMPS DU DIRE – LE TEMPS DU PIRE”
CHRISTINE DURA-TÉA
 
LE THÉÂTRE ET LE TEMPS
FABIEN DUPRAT FRÉDÉRIC DE GOLDFIEM
 
L’ATTENTE DU PRÉSENT DE LA PRÉSENCE “LE TEMPS DES CONCOMBRES”
STOÏAN STOÏANOFF
 
L’EX-STASE DU TEMPS
JEAN-LOUIS RINALDINI
 
PASSIONNÉMENT DE GHÉRASIM LUCA
FRANCE DELVILLE CATHERINE FAVA DAUVERGNE
 
QUEL TEMPS FAISONS-NOUS ?
JEAN-MARC LÉVY-LEBLOND
 
MÉDÉE LE COLLOQUE
GEORGES FROCCIA SOPHIE BISSON JEAN-MICHEL VIVES
 
MÉDÉE OU LE MEURTRE DU TEMPS
ELISABETH BLANC

15 –

2009 – 2010 PENSER LA CLINIQUE

UNE LECTURE DE

L’ACTE PSYCHANALYTIQUE (1967 – 1968)

 
ACTE PSYCHANALYTIQUE ACTE ÉDUCATIF
Michèle ACHARD
 
CLINIQUE DU SAMU SOCIAL : PEUT-ON PARLER D’UNE GÉOGRAPHIE DE LA JOUISSANCE ?
Frédéric VINOT
 
ENTRE PSYCHOLOGIE ET PSYCHANALYSE : PEUT-ON FAIRE ACTE DES INJONCTIONS INSTITUTIONNELLES ?
Zaineb HAMIDI
 
LA CLINIQUE DU TEXTE OH P… DE LA MÉDITERRANÉE
Christine DURA-TÉA
 
LA PASSE
Nora LOMELET
 
LA VIOLENCE DE L’ACTE
Elisabeth BLANC
 
LES ENTRETIENS PRÉLIMINAIRES NE SONT PAS PRÉSÉANCE : LE TEMPS DE LA DEMANDE AUJOURD’HUI
Jean-Louis CHASSAING
 
LIGNE DE FUITE, FRANCHISSEMENT
Cécile BONOPÉRA
 
L’ACTE POÉTIQUE MADI COMME CONSCIENCE POLYGONALE DANS LA PSYCHANALYSE ARGENTINE EN 1945
France DELVILLE
 
L’HYSTÉRIE COMME MODE DE DÉFENSE CONTRE LA NORMALITÉ PSYCHOTIQUE
Stoïan STOÏANOFF
 
L’IDIOT DE VILLAGE
Daniel CASSINI
 
MORT CRÉATION ACTE ANALYTIQUE
Marie-Odile FIEVET CATUTI
 
MORT, CRÉATION, CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE
Georges FROCCIA
 
OÙ PASSE LA LETTRE ? UN FACTEUR : LE TRANSFERT
Olivier LENOIR
 
PENSER LA PHOBIE
Philippe KÉSY
 
PEUT-ON PENSER LA CLINIQUE COMME SUBVERSION DE LA PROLÉTARISATION ACTUELLE DES ESPRITS ?
Jean-Louis RINALDINI
 
QU’EST-CE QUE LA DIMENSION CLINIQUE QU’EST-CE QU’UN ACTE ?
Roland MEYER
 
QU’EST-CE QU’IL FAUT FAIRE ? DU TRAITEMENT DE L’ANXIÉTÉ AU REPÉRAGE DE L’ANGOISSE
Jean-Louis CHASSAING
 
TÉMOIGNAGE DU TRAVAIL AVEC FRANÇOISE DOLTO
Georges JUTTNER
 
UNE NOUVELLE CLINIQUE ?
HouchangGUILYARDI
 
VIOLENCE DIT-ELLE
Georges FROCCIA
 
Y A-T-IL UN DOUBLE EMBARRAS POUR LA CLINIQUE DE L’INSTITUTION ?
Denis SIBONI
 
Y A-T-IL UNE NOUVELLE CLINIQUE ?
Elisabeth DE FRANCESCHI

– 16 –

2010 – 2011 L’INADMISSIBLE

L’INCONSCIENT, LE MALENTENDU

UNE LECTURE DE

L’INTERPRÉTATION DU RÊVE

(SIGMUND FREUD 1900)

L’ÉTOURDIT

(JACQUES LACAN 1972)

ARBEIT MACHT FREI… LE TRAVAIL LIBÈRE ! DE QUOI ?
ROLAND MEYER
 
BOBY LAPOINTE : CON(FITURE)STRUCTION ET DÉCON(STRUCTION)FITURE
PAUL POGGI JÉRÉMIE BOUMENDIL
 
C’EST COMMENT L’AUTRE CÔTÉ ?
OLIVIER LENOIR
 
DE LÉVINAS À LACAN : “IL Y A”
ELISABETH DE FRANCESCHI
 
FRAGMENT DE DISCOURS, FRAGMENTS SONORES
CÉCILE BONOPÉRA
 
GIACOMETTI: L’OBJET INVISIBLE. LA QUESTION DE L’AUCTORIALITÉ
CATHERINE MEHU
 
INCONSCIENT ET DIFFÉRENCE SEXUELLE
ERIC SESSOYE
 
INTRODUCTION DU DISCOURS PSYCHANALYTIQUE DANS L’ÉTOURDIT. UN RAPPORT ? SEXUEL ?
CHRISTIAN FIERENS
 
L’IMAGE DOUBLE DANS L’ŒUVRE DE SALVADOR DALI
JEAN-PIERRE RUMEN
 
LA PSYCHOTHÉRAPIE DU IIIE REICH DANS SON RAPPORT AU SIGNIFIANT
FRANCE DELVILLE
 
LA REPRÉSEN-TATION « AUXILIAIRE », ENTRE L’ÊTRE ET LE VOIR
ERIC SESSOYE
 
LE RÉEL DU RÊVE ?
SABINE BALCELLS
 
LE TRAVAIL – DE LA PAROLE DANS LA CURE – REND LIBRE ?
CHRISTINE DURA-TÉA
 
L’ABSURDE OU L’AB-SURDITÉ DE L’INCONSCIENT
ZAINEB HAMIDI
 
L’INACCEPTABLE, LA CRUAUTÉ
MICHÈLE ACHARD
 
L’INTERPRÉTATION DU RÊVE
JEAN-LOUIS RINALDINI
 
M L S, MALENTENDU, LACAN ET SEPPUKU
GEORGES FROCCIA
 
MUNCH ET LE FÉMININ
THIERRY BISSON
 
N, LA LETTRE
ELISABETH BLANC
 
NE TRAVAILLEZ TOUJOURS
DANIEL CASSINI
 
PETIT TRAITÉ SUR LE CAUCHEMAR
JEAN-PAUL HILTENBRAND
 
PRENEZ VOS RÊVES POUR LA RÉALITÉ !
JEAN-MICHEL VIVES
 
RÊVE DE L’ONCLE À LA BARBE JAUNE
STOÏAN STOÏANOFF
 
UN ESPACE VIDE POUR UNE CRÉATION EN ACTE
CATHERINE MEHU

– 17 –

2011 – 2012 L’ARGENT

UNE LECTURE DE

L’ANGOISSE (1962-1963)

AAA AAA UN CRI DE CRISE
Elisabeth BLANC
 
AFFREUX, SALES ET ARGENT(S)
Paul POGGI
 
À L’ORIENT DE TOUT
Christine DURA-TÉA
 
ARGENT, C’EST PLUS LE PIED !
Michèle ACHARD
 
COMPACT ET LIQUIDE
Eric SESSOYE
 
EN QUOI L’ARGENT NE SERAIT PAS UN SIGNIFIANT ?
Jean-Louis RINALDINI
 
JOINDRE LES DEUX BOUTS…  DE LA PRÉCARITÉ
Frédéric VINOT
 
LA COMPÉTITION INTRAPSYCHIQUE CHEZ LE SUJET POST-MODERNE
Jean-Pierre LEBRUN
 
LA DÉPENSE
Roland CHEMAMA
 
LA PULSION INVOCANTE ET SES IMPASSES: LA CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE DE CEUX QUI NE PARLENT PAS
Inès CATAO
 
LE DENIER DE LA DETTE
Stoïan STOÏANOFF
 
LE PLUS VIEUX MÉTIER DU MONDE
Zaineb HAMIDI
 
LE SÉMINAIRE L’ANGOISSE
Nora LOMELET
 
LIVRE DE CHAIR
Elisabeth DE FRANCESCHI
 
L’ANGOISSE ET LE DISCOURS DU CAPITALISTE
Jean-Louis RINALDINI
 
L’ARGENT : UNE PURE ÉCRITURE ?
Olivier LENOIR
 
L’ARGENT DE LA PSYCHÉ, LECTURE DE FREUD PAR MICHEL HENRY
Pierre-Jean FICHET
 
L’ARGENT ET LA BIBLE
Jean TOUSCOZ
 
L’ARGENT NE FAIT PAS LE MALHEUR
Daniel CASSINI
 
L’ART, L’ARGENT, LA MERDE
Roland MEYER
 
L’INADMISSIBLE LECTURE DE L’ARGENT PAR LA PSYCHANALYSE
France DELVILLE
 
PILE OU FACE
Jean-Pierre RUMEN
 
PRÉPARATION DU SÉMINAIRE D’ÉTÉ RSI
Christine DURA-TÉA, Jean-Pierre ROSSET, Elisabeth DE FRANCESCHI, Olivier LENOIR
 
QUESTIONS D’ARGENT DANS LA CLINIQUE PSYCHANALYTIQUE
Cécile BONOPÉRA
 
RPS, ROLEX, PORSCHE ET S. K BEAU
Georges FROCCIA
 
L’ARGENT. UNE LECTURE SYNTHÉTIQUE DU N° 38 DES CAHIERS DE PSYCHOLOGIE CLINIQUE
Zaineb HAMIDI
 
UNHEIMLICH
Sabine BALCELLS
 
VALEUR, ARGENT, FINANCE
Jacques SILVANO

– 18 –

2012 – 2013 COMMENT S’HABITUER AU RÉEL ?

UNE LECTURE DE

SÉMINAIRE II DE JACQUES LACAN (1954)

“LA TROISIÈME” (1974)

19 MN AVEC GORDON MATTA-CLARK
Frédéric VINOT
 
ARCHITECTURE NOMADE
Zaineb HAMIDI
 
BILAN DU TRAVAIL DE PRÉPARATION AU SÉMINAIRE D’ÉTÉ 2013 DE L’ALI SUR LES IMPLICATIONS DU NŒUD BORROMÉEN ET RÉEL
Elisabeth DE FRANCESCHI
 
CI TWA OCI TA 1 PUR VIE FB CLIC SR ‘’J’♥’’
Zaineb HAMIDI
 
CONNOTATION ET MALADIE D’ALZHEIMER : UNE MÉTHODE D’ÉCOUTE
André QUADÉRI
 
CONSTRUCTION DESTRUCTION RAFISTOLAGE
Georges FROCCIA
 
DU RÉEL DANS LE COUPLE : AMOUR SEXE VIOLENCE
Christine DURA-TÉA
 
FREUD ET LA HONTE
Sabine BALCELLS
 
I HAVE A DREAM
Christine DURA-TÉA
 
IMPROVISATION
Roland MEYER
 
LA CLINIQUE, QUEL RÉEL ? «CHANSON DES ESCARGOTS QUI VONT À L’ENTERREMENT D’UNE FEUILLE MORTE»
Christine DURA-TÉA
 
LA CRÉATION DU RÉEL EX NIHILO
Christian FIERENS
 
LA FUREUR DE VIVRE
Georges FROCCIA
 
LE NŒUD BORROMÉEN DANS SES IMPLICATIONS CLINIQUES
Olivier LENOIR
 
LE POLYGONE NE SERA JAMAIS LE CERCLE
Catherine MEHU
 
LE RÉEL ENTRE MATHÉMATIQUES ET PSYCHANALYSE
Jean-Pierre ROSSET
 
LE RÉEL M’A TUER
France DELVILLE
 
LE RÉEL, C’EST LE NŒUD
Elisabeth DE FRANCESCHI
 
LE RÉEL, ÇA ME PARLE
Houchang GUILYARDI
 
LES ILLUMINÈCHEUNES
Daniel CASSINI
 
LES VOIES DE DIEU SONT IMPÉNÉTRABLES
Georges FROCCIA
 
LOUIS WOLFSON : FILS DE LOUP, ENFANT DU RÉEL
Elisabeth BLANC
 
L’HÉRÉSIE GLAGOLYTIQUE
Stoïan STOÏANOFF
 
MEURTRE À L’HÔPITAL
Viviane SMUTEK
 
MIROIR NOIR TROUS DE VOIX OU LE MYSTÈRE DE LA LETTRE
Sabine BALCELLS
 
MUSIQUE ET RÉEL
Michèle ZUNTINI
 
PAR QUELS BOUTS PRENDRE LE RÉEL
Jean-Louis RINALDINI
 
PEUT-ON S’HABITUER AU RÉEL
Clément ROSSET
 
QUAND LE RÉEL DÉPASSE LA FICTION
Nora LOMELET
 
RÉUSSIR L’IMPOSSIBLE
Michèle ACHARD
 
SILENCES ET DEUILS
Frédéric VINOT
 
SOULÉMOLESON
Olivier LENOIR

– 19 –

2013 – 2014 JOUISSANCE(S) DE L’ACTUEL

UNE LECTURE DE

FREUD

AU-DELÀ DU PRINCIPE DE PLAISIR (1920)

ET DE LACAN

JE PARLE AUX MURS (1971-1972)

LE SÉMINAIRE XX ENCORE (1972-1973

ARCHIVES INCANDESCENTES ÉCRIRE, ENTRE LA PSYCHANALYSE, L’HISTOIRE ET LE POLITIQUE
Simone MOLINA
 
COMMENT FAIRE RIRE UN MÉLANCOLIQUE ?
Elisabeth BLANC
 
DE LA JOUISSANCE À LA MÉLANCOLIE
Eric SESSOYE
 
DE L’OR DUR DES MOTS AU CHAOS DU NON-SENS, J’OUÏS SENS!
Olivier LENOIR
 
ENTRE JOUISSANCE ET ESTHÉTIQUE. LA COUPURE
Catherine MEHU
 
HONKY TONK WOMEN
Daniel CASSINI
 
IL N’Y EN A QU’UNE, C’EST LA UNE
Jean-Louis RINALDINI
 
INTO THE MYSTIC
Daniel CASSINI
 
JE RIGOLE !
Paul POGGI
 
JOUIS-SENS I
Elisabeth DE FRANCESCHI
 
JOUIS-SENS II
Elisabeth DE FRANCESCHI
 
JOUISSANCE DANS UN TRAVAIL DE LECTURE ET D’ÉCRITURE
Cécile BONOPÉRA
 
JOUISSANCE DE L’IMPUDENCE DANS L’ACTUEL, UNE JOUISSANCE DU FAUX-SEMBLANT
Jean-Louis RINALDINI
 
JOUISSANCE SACRALE AUTOUR DU PRINTEMPS. LE SACRE DU PRINTEMPS – IGOR STRAVINSKY
Michèle ZUNTINI
 
JOUISSANCES CAROLINGIENNES
Stoïan Stoïanoff
 
LA JOUISSANCE DE L’ACTEUR
Elisabeth BLANC
 
LA JOUISSANCE DU DANSEUR
Marie-Odile FIÉVET CATTUTI
 
LA JOUISSANCE À L’ŒIL ET L’OBJET-À-VOLONTÉ
Roland MEYER
 
LA MORT COMME EMPIRE SUR LES SENS
Nora LOMELET
 
LA SOLUTION DITE
Georges FROCCIA
 
LE PRINCIPE DE (TÉLÉ) RÉALITÉ
Zaineb HAMIDI
 
LES JOUISSANCES DE L’ACTUEL
Roland MEYER
 
L’ACTUEL EST-IL TOUJOURS DATÉ
Roland CHEMAMA
 
L’ÉVALUATION
Roland GORI
 
RÉFLEXIONS DE PSYCHANACTEUR
Fabien DUPRAT
 
UNE PURE JOUISSANCE. L’IVRE DE DIEU, AL HALLÂJ
Michèle ACHARD

– 20 –

2014- 2015 FOLIES

UNE LECTURE DE

JACQUES LACAN : SÉMINAIRE LES PSYCHOSES 1955-1956

MICHEL FOUCAULT : FOLIE ET DÉRAISON. HISTOIRE DE LA FOLIE

À L’ÂGE CLASSIQUE 1961

FRANÇOISE DAVOINE : LA FOLIE WITTGENSTEIN 1992

 
ANTONIN ARTAUD
Fabien DUPRAT
 
APPROCHE CLINIQUE HOSPITALIÈRE DES FOLIES : HISTOIRE D’UNE FOLLE
Elisabeth DE FRANCESCHI
 
CE QU’ON NE PEUT PAS CHANGER PEUT NOUS CHANGER
Giovanni ROSSI
 
DE L’ACTE DE VIOLENCE À L’ACTE DE PAROLE : UNE CRÉATION POSSIBLE ?
Véronique RATTO
 
FLASQUERIE, LAIDEUR ET FOLIE
Georges FROCCIA
 
FOLIESOPHIE, DES FOLIES À L’APPENSÉE
Christian FIERENS
 
IL FAUT SAVOIR DÉRAISON GARDER
Régis DUBUISSON
 
JE ME PAIE LE LUXE D’ÊTRE PAUVRE…
Zaineb HAMIDI
 
JE SUIS FOU DE MARGUERITE DURAS ET DE SON VICE-CONSUL. DÉLIRES, DÉLIRE À 5 VOIX ET UN CRI
Georges FROCCIA, Hervé ANDRÉANI, Fabien DUPRAT, Johan CSEKE, Régis DUBUISSON
 
LA FAUX LIE
Olivier LENOIR
http://www.gnipl.fr/pdf_actes_sem20/La faux lie Olivier Lenoir.pdf
 
LA FOLIE DE CROIRE
Eric SESSOYE
 
LA FOLIE DE DIEU
Michèle ACHARD
 
LA VÉRITÉ SCIENTIFIQUE EN QUESTION : LE DÉVELOPPEMENT DE LA FUSION FROIDE. LES
PARADIGMES EN JEU: SCIENCE, TECHNOLOGIE, ÉCONOMIE, GÉOPOLITIQUE
 Jean-Paul BIBERIAN
 
LE CINÉMA : UN BIENFAIT POUR LA FOLIE
Nora LOMELET
 
LES PSYS CAUSENT, LA FOLIE DEMEURE. LECTURE DE PSEUDO
Elisabeth BLANC
 
L’HOMME TORTURÉ PAR LE LANGAGE
Jean-Louis RINALDINI
 
L’IMPROVISATION, UNE FOLIE HARMONIEUSE
Roland MEYER
 
MES MOTS RENDENT HOMME
Daniel CASSINI
 
MYTHOLOGIQUE I
Michel GIROMINI
http://www.gnipl.fr/pdf_actes_sem20/MYTHOLOGIQUE I Michel Giromini.pdf
 
QUAND SE CONFORMER C’EST FAIRE EXCEPTION
Jean-Louis RINALDINI
 
SCHUMANN
Michèle ZUNTINI
 
SEUL FACE À LA SOCIÉ-TÉ (MAN VS SOCIETY)
Paul POGGI

– 21 –

2015- 2016 LA GUERRE SANS FIN

UNE LECTURE DE

FREUD

• « POURQUOI LA GUERRE », ŒUVRES COMPLÈTES, PARIS, PUF.

• « CONSIDÉRATIONS ACTUELLES SUR LA GUERRE ET SUR LA MORT », ESSAIS DE PSYCHANALYSE, PARIS, PAYOT.

LACAN

• LE SÉMINAIRE, LIVRE XXI, LES NON-DUPES ERRENT.

• LE SÉMINAIRE, LIVRE XVI, D’UN AUTRE À L’AUTRE.

• LE SÉMINAIRE, LIVRE V, LES FORMATIONS DE L’INCONSCIENT.

• LE SÉMINAIRE, LIVRE XIV LA LOGIQUE DU FANTASME.

• LE SÉMINAIRE, LIVRE X, L’ANGOISSE.

• LE SÉMINAIRE, LIVRE VIII, LE TRANSFERT.

• LE SÉMINAIRE, LIVRE XVIII, D’UN DISCOURS QUI NE SERAIT PAS DU SEMBLANT.

• LE SÉMINAIRE, LIVRE XX, ENCORE.

• LE SÉMINAIRE, LIVRE XVII, L’ENVERS DE LA PSYCHANALYSE.

• LE SÉMINAIRE, LIVRE XI, LES QUATRE CONCEPTS FONDAMENTAUX DE LA PSYCHANALYSE.

• LA SCIENCE ET LA VÉRITÉ, ÉCRITS

• LE SÉMINAIRE, LIVRE XXIII, LE SINTHOME.

 
APPROCHE PHÉNOMÉNOLOGIQUE EXISTENTIELLE DE LA HAINE
Dominique PRINGUEY
 
BHAGAVAD GÎTA
Daniel CASSINI
 
COMMENT TRANSMETTRE L’INDICIBLE ?
Simone MOLINA
 
CRUELLEMENT
Michèle ACHARD
 
DES VAINQUEURS IMPUISSANTS ET FRAGILES
Patrick CLERVOY
 
DU RIFIFI CHEZ LES PSYCHANALYSTES
Georges FROCCIA
 
D’UN MONDE À L’AUTRE, D’UNE GUERRE À L’AUTRE
Pierre MARCHAL
 
FAUT-IL ÊTRE EN GUERRE POUR S’AIMER
Nora LOMELET
 
FRIDA KAHLO, LE CORPS : THÉÂTRE DE GUERRE
Véronique RATTO
 
GUERRA E MORTE AVRAÏ
Elisabeth DE FRANCESCHI
 
J’ORDONNE
Georges FROCCIA
 
LA GUERRE: GRANDES MANŒUVRES SUR LE TERRAIN MINÉ DU DÉSIR
Régis DUBUISSON
 
LA GUERRE DE TROIS AURA EU LIEU
Daniel CASSINI
 
LA GUERRE DES MOTS
Olivier LENOIR
 
LA GUERRE SANS FIN
Jean-Louis RINALDINI
 
LE GUERRIER APPLIQUÉ DE JEAN PAULHAN OU LA QUESTION DE L’ÊTRE CHEZ LACAN
Jean-Louis RINALDINI
 
LE NAZISME, ENTRE NÉOPAGANISME ET MONOTHÉISME
Philippe ILIAL
 
LE SUJET QUI FÂCHE
Jean-Louis RINALDINI Océane CALVY Fabien DUPRAT
 
L’ADIEU AUX ARMES : POSITION DE L’ANALYSTE DANS LA GUERRE
Elisabeth DE FRANCESCHI
 
L’ART EN GUERRE OU L’ART SANS TRÊVE
Maryse ROZE
 
L’AUTISME AU PRISME DE LA PSYCHANALYSE
Océane CALVY, Alice BASSET, Ingrid BERNARD, Arnaud FILIPPI, Natalia GORBATOVA, Eva MALPLAQUET-WANIEK, Giovanni ROSSI
 
L’INDÉLICATESSE DE LA PERVERSION OU LA GUERRE SANS FIN DES STRUCTURES
Michèle ZUNTINI
 
PRISE EN CHARGE DE L’ENFANT AUTISTE : DE LA BONNE PRATIQUE À LA BONNE MÉTHODE
Giovanni ROSSI
 
À L’ORIGINE DE LA GUERRE, CHEZ LES PREMIERS PEUPLES PASTEURS ET AGRICULTEURS
Henry DE LUMLEY

– 22 –

2016- 2017 OÙ VA LA PSYCHANALYSE ?

CLICHÉS PSYCHANALYTIQUES
Nora LOMELET
 
JE NE MANGE QUE DES SALADES (QUELLE EST LA PLACE DE LA THÉORIE PSYCHANALYTIQUE DANS LA PRATIQUE D’UN PSYCHOLOGUE CLINICIEN ?)
Hervé ANDREANI
 
J’AI CROISÉ MON CADAVRE
Georges FROCCIA
 
OÙ VA LA PSYCHANALYSE DANS UN MONDE DIRIGÉ PAR LES NOMBRES ?
Michèle ACHARD
 
L’AVENIR DE LA PSYCHANALYSE APRÈS LES RÉCENTS BOULEVERSEMENTS DE SOCIÉTÉ
Gérard POMMIER
 
QUELLE PSYCHANALYSE POUR QUEL PSYCHANALYSTE ?
Georges FROCCIA
 
THE TIMES THEY ARE A CHANGIN ‘
Daniel CASSINI
 
TIRE TA LANGUE. DANS UNE ANALYSE QUE FAISONS-NOUS AUJOURD’HUI DE L’ŒDIPE ?
Jean-Louis RINALDINI
 
TITRE AVENIR
Olivier LENOIR
 
TU ME DEMANDES OÙ VA LA PSYCHANALYSE… MAIS JE SAIS QUE TU LE SAIS. ALORS POURQUOI ME RACONTES-TU DES SALADES ?
Véronique RATTO
 
UN ABÉCÉDAIRE LACANIEN
Michèle ZUNTINI