GNiPL GROUPE NIÇOIS DE PSYCHANALYSE LACANIENNE Groupe régional de l'Association Lacanienne internationale (ALI)
caption
caption
caption
caption
Au début, l'analyste s'autorhinocérise de lui-même et il a toujours raison. Lacan, Le sinthome, leçon du 18 novembre 1975.
ACCÈS RAPIDE
Abonnez-vous à notre chaîne Youtube Rejoignez notre page Facebook
RÉCAP
EN HAUT DE LA PILE
HISTOIRE DE DIRE #6 La question de l'analyse profane
VOIR LES AUTRES ÉPISODES
STUDIUM PUNCTUM

Notre technique est-elle réellement "fondée sur

l'amour de la vérité" comme le rappelle Freud ?

Bernard Vandermersch

En 1937, Freud, vers la fin de sa vie, après tant d’années de travail consacrés à son invention, la psychanalyse, est bien obligé de constater les limites de l’efficacité de la cure. C’est le souci principal qui l’anime dans la rédaction de son célèbre article L’analyse finie et l’analyse infinie. Peut-on faire mieux en améliorant les analystes ?

Dans ce texte Freud part du constat qu’ « il est incontestable que les analystes n’ont pas complètement atteint dans leur propre personnalité le degré de normalité psychique auquel ils veulent éduquer (erziehen) leurs patients. » Même si, dit-il, on ne reproche pas à un pneumologue d’avoir des poumons fragiles, cette analogie ne vaut pas dans le cas des psychanalystes et, continue-t-il,

- C’est à bon escient qu’on exigera de l’analyste, comme étant une part de ce qui atteste de sa qualification, un assez haut degré de normalité et de rectitude psychiques ; à cela s’ajoute qu’il a entre outre besoin d’une certaine supériorité pour agir sur le patient comme modèle dans certaines situations analytiques, et comme maître dans d’autres. Et, enfin, il ne faut pas oublier que la relation analytique est fondée sur l’amour de la vérité, c.-à-d. la reconnaissance de la réalité, et qu’elle exclut tout semblant et tout leurre.

Quel analyste, après Lacan, pourrait soutenir de tels propos ? Et pourtant quel analyste pas encore désabusé n’éprouvera quelque connivence secrète avec eux ? Dirons-nous, pour être dans le ton de notre époque, qu’ils soulèvent de vraies questions mais qu’ils n’apportent pas de bonnes réponses ?

 Lire la suite  

Le GNiPL, est le groupe régional de l'Association lacanienne internationale.

Il s'adresse aux analystes praticiens en proposant à chacun le type d’appui qu’il estime adéquat à sa propre démarche, ainsi qu’à toute personne concernée par la psychanalyse et son devenir.

Pour nous joindre : contact@gnipl.fr

L'école pratique des hautes études en psychopathologies, délivre une formation théorique, clinique et pratique qui concerne les diverses écoles de pensée actuellement existantes, exercée d’un point de vue qui prend en compte les travaux de Freud et de Lacan.

Copyright GNiPL 2017 | Réalisation Jean-Louis Rinaldini, Olivier Lenoir | Mentions légales | contact@gnipl.fr